Effets secondaires des médicaments pour les dents : quand les soins dentaires virent au cauchemar

  • Certains médicaments destinés aux soins dentaires peuvent provoquer des effets secondaires chez des personnes qui les prennent. Que faire si cela arrive en pleine nuit alors que vos dents ne sont pas encore guéries ?

Le premier réflexe : le dentiste de garde

Ces effets secondaires peuvent être considérés comme une urgence dentaire lorsqu’ils apparaissent soudainement, avec violence et une forte intensité. De ce fait, n’hésitez pas à aller sur le site dentistedegarde pour une téléconsultation en urgence. Le dentiste de garde déterminera si l’effet secondaire est grave et si vous devez arrêter de prendre le médicament. Il vous prescrira peut-être des traitements symptomatiques. Par exemple, il vous fait une ordonnance pour des antihistaminiques en cas de réactions allergiques ou des antiacides (pansements gastriques) pour des maux d’estomac.

Dans l’hypothèse où vous prenez plusieurs médicaments, le médecin de garde va ordonner un examen complet. Son objectif est d’identifier les interactions médicamenteuses susceptibles d’être responsables de ces effets secondaires. Dans des cas complexes ou graves, il sollicite une deuxième opinion médicale.

Quant à vous, suivez impérativement les directives médicales à la lettre. N’ajustez jamais un traitement et n’arrêtez jamais un médicament de votre propre initiative. Seul un avis médical approprié vous permet de venir à bout, et en toute sécurité, des effets secondaires des médicaments dentaires. Lorsque vous reviendrez chez votre dentiste traitant, faites-lui part de votre mésaventure et des prescriptions du dentiste de garde. Votre dentiste vous placera sûrement sous surveillance médicale. Ce suivi régulier lui permet d’évaluer l’effet des nouveaux médicaments et de décider d’ajuster ou non le traitement mis en place par le dentiste de garde.

La bonne attitude

Même si les effets secondaires sont supportables, s’ils provoquent plus de gêne que de douleurs, vous devez agir. A ce stade, vous n’avez pas besoin de consulter un dentiste de garde. Ce que vous avez à faire, c’est tenir un registre des symptômes. Vous y inscrivez les dates et heures de leurs apparitions, vous décrivez leur sévérité et y indiquez leur durée. Lorsque les symptômes persistent et s’intensifient, il n’y a plus de temps à perdre : appelez le dentiste de garde. Présentez-lui votre registre des symptômes. Il s’aidera de ce document pour diagnostiquer et traiter efficacement les effets secondaires.

Pour vous aider en cas d’urgence dentaire : 

  • Si vous êtes à Paris, l’Hôpital Pitié Salpêtrière assure l’’accueil des urgences 24h sur 24, 7 jours sur 7 :
    Hôpital Pitié Salpêtrière
    47-83 Bd de l’Hôpital
    75651 Paris cedex 13
    Téléphone : 01.42.16.00.00 ou 01.42.17.60.60
    http://pitiesalpetriere.aphp.fr/
  • Ailleurs en France, le service de renseignements téléphoniques d’UrgencesDentiste vous aidera à trouver un dentiste de garde
    https://urgencedentiste.fr/

Avant toute prise de médicaments pour les dents

Chaque fois que votre dentiste vous prescrit un médicament, discutez avec lui de leurs effets secondaires possibles et de ce que vous devez faire si jamais le cas se présente. Si le dentiste vous met sous surveillance médicale et vous soumet à un suivi régulier, allez à chaque rendez-vous qu’il vous donne. En étant sérieux, vous minimisez les risques associés à la prise de médicaments. Pendant toute la durée de votre traitement, ne prenez jamais de médicaments sans ordonnance sans en parler à votre dentiste. Cette remarque vaut pour les compléments alimentaires.

Quelques exemples d’effets secondaires

 

Les antibiotiques peuvent provoquer des maux d’estomac ou des réactions allergiques. Les anesthésiques sont parfois à l’origine d’une sensation de lourdeur ou d’engourdissement dans la zone traitée. Les bains de bouche antiseptiques engendrent quelquefois des irritations ou un déséquilibre du microbiote buccal. Certains médicaments servant à traiter la gingivite ou la parodontite peuvent entraîner des saignements. D’autres effets secondaires assez courants sont la bouche sèche, la décoloration des gencives, l’inflammation des tissus mous de la bouche, l’élargissement des gencives et la perte osseuse.